BIGSHOT La série / Series www.bigshotseries.com

BIGSHOT sur Télérama

BIGSHOT la série animée digitale de FRANCE 4 

BIGSHOT la série au FESTIVAL d’ANNECY 2016 

au  Spike & Mike’s Animation Programme

Dans BIGSHOT (saison 1 “Cinéma”) je revisite, non sans dérision et humour noir, les plus grands classiques du cinéma. Je m’amuse à torturer les héros qui ont marqué notre imaginaire collectif et sont entrés au panthéon de la pop culture. Le concept de la série BIGSHOT repose sur un point de vue cinématographique lointain, un décor radical et minimaliste dans lequel évoluent des tous petits acteurs un peu ”agités du bocal”. Ces héros microscopiques, à l’humour corrosif et loufoque, traversent les plus grands décors du cinéma (Horreur, Western, Super-Héros, Péplum, Romance,…) en affrontant des ennemis coriaces, des monstres absurdes et des animaux toujours victorieux. Chaque épisode raconte une histoire différente, idiote et impertinente, en un seul plan séquence, avec un point de vue lointain et un retour vers l’origine du cinéma d’animation par le jeu d’ombres chinoises. “Une façon de renouer avec le cinéma primitif et éternel” (Claude Duty). J’aime la comédie, l’absurde, l’humour noir et la dérision, et je m’amuse des codes et des références de grands films cultes pour les détourner, les casser, les maltraiter à travers l’impertinence de mes petits personnages.

La chronologie du projet
En 2013, je suis auteur-créateur de la bible littéraire et graphique d’une adaptation du court-métrage BIGSHOT.  Grâce à l’aide du CNC et au soutien de Canal +, GIRELLE PRODUCTION (Orléans) produit deux premières courtes capsules animées pour la télévision : BIGEETY et BIGMUNDIAL, qui participent à plusieurs festivals internationaux. Suite au MIFA d’ANNECY 2013, France télévisions nouvelles écritures devient co-producteur de GIRELLE PRODUCTION pour la réalisation de 8 épisodes d’une web-série animée et interactive, dont le lancement officiel se fait en février 2015. La série obtient le PRIX DU JURY au WEB PROGRAM FESTIVAL INTERNATIONAL de La Rochelle 2014, avec le premier épisode BIGHORROR qui est diffusé pour la première fois le jeudi 30 octobre 2014 sur France 4, dans le cadre de l’émission STUDIO 4.0.
La série obtient par la suite une MENTION SPÉCIALE du jury au Festival ReAnimania de Yerevan 2014, le prix du Best Pitch & Concept du Web Series Mag 2014, le BEST ANIMATION AWARD au Melbourne Web Fest 2015,  le BEST ANIMATION AWARD au Miami Web Fest 2015, le BEST SOUND DESIGN au Sicily Web Fest 2015, la MENTION SPÉCIALE – PRIX ROCKZELINE au WebFest Berlin 2015, le 1ST AWARD SERIES à EXPOTOONS International Animation Festival de Buenos Aires 2015.
Et bien d’autres sélections dans le monde entier…
#1O WEB SERIES WORLD CUP 2015
BEST ANIMATION AWARD
#Miami Web Fest / USA 2015 ///
BEST ANIMATION AWARD
#Dublin Web Fest / Ireland 2015 ///
BEST ANIMATION AWARD
#Melbourne Web Fest / Australia 2015 ///
#1 AWARD SERIES 
#EXPOTOONS Internat. Animation Festival / Buenos Aires / Argentina 2015 ///
BEST ANIMATION SHORT FILM AWARD
#Horror & Fantasy Film Festival / Donostia – San Sebastian / Spain 2015 ///
BEST SOUND DESIGN
#Sicily Web Fest  / Italia 2015 ///
SPECIAL MENTION AWARD
#Web Fest Berlin / Germany 2015 ///
HONORABLE MENTION
#Big Mini Media Festival / USA 2015 ///
PRIX DU JURY
# Web Program Festival / La Rochelle / France 2014 ///
SPECIAL MENTION
 #ReAnimania International Animation Film Festival / Yerevan / Armenia 2014 ///
 PRIX DU MEILLEUR PITCH & CONCEPT
#Web Series Mag / Presse France 2014 /// 
FINALIST
#International Online Webfest 2015 ///
#Web Series Festival Global / Hollywood / USA 2015 ///
#Web Program Festival / Paris / France 2015 ///
#Webfest Montreal / Montreal / Canada 2015  ///
#Baja Web Fest / Tijuana / Mexico 2015 ///
#Roma WebFest / Italia 2015 ///
#Latino Web Fest / USA 2015 ///
#Bilbao Web Fest / Spain 2015 ///
#Raindance WebFest / London / UK 2015 ///
#Rio WebFest / Brazil 2015 ///
#NYC WebFest / USA 2015 ///
#Brooklyn WebFest / USA 2015 ///
#UK Webfest / UK 2015 ///
#Seattle Web Fest / Washington / USA 2016 ///
#The IndieFEST Film Awards / USA 2016 /// 
#KLIK! Amsterdam Animation Festival / Holland 2015 ///
#The Spike and Mike Festival of Animation / USA 2015 ///
#Rimini Cartoon Club / Italia 2015 ///
#ANIMA International Animation Festival / Córdoba / Argentina 2015 ///
#AISFF Asiana International Short Film Festival / Seoul / Korea ///
#ReAnimania Animation Film & Comics Art Festival / Yerevan / Armenia 2015 ///
#The International Festival of Animated Arts “Multivision” / St.Petersburg / Russia 2015 ///
#LAughter Comedy Fest / Los Angeles / USA 2015 ///
#Big Mini Media Festival / USA 2015 ///
#Animax Skopje Animation Festival / Skopje / Republic of Macedonia 2015 ///
#Epic Animation Comic Game Festival / Albany / USA 2015 ///
#Anim’est International Animation Film Festival / Bucharest / Romania 2014 ///
#Aakruti-My creation International Film Festival / Mumbai / India 2014 ///
#Fantasporto Oporto international Film festival / Porto / Portugal 2015 ///
#FICAM Festival international de cinéma d’animation de Meknès / Maroc 2015 ///
#ANIMA Brussels Animation Film Festival / Bruxelles / Belgique 2015 ///
#IndieLisboa Festival Internacional de Cinema Independente / Lisboa / Portugal 2015 /// 
 #MIAF Melbourne International Animation Festival / Melbourne / Canada 2015 ///
#Animayo / Gran Canaria / Spain 2015 ///
#Animfest / Athens / Grèce 2015 ///
#LandauKurzfilmfestival La.Meko / Landau / Germany 2015 ///
#VAFI / Varaždin / Croatie 2015 ///
#ANIFILM International Festival of Animated Films / Třeboň / Czech Republic 2015 ///
#ANIMAZE Daze in Annecy / France 2015 ///
#Festival Plein La Bobine / La Bourboule / France 2015 ///
#Superman Celebration Fan Film Festival / Metropolis / USA 2015 ///
#BoneBat Comedy of Horrors Film Fest / Redmond / USA 2015 ///
#Good Things/Small Packages / A Night of Micro-Shorts / USA 2015 ///
#Maipu Cortos International Fest Comedia / Argentina 2015 ///
#Festival du film court en plein air / Grenoble / France 2015 ///
#Festival Partie(s) de Campagne / Ouroux-en-Morvan / France 2015 ///
#Diversanima / Santiago de Chile / Chile 2015 ///
#Shnit International Shortfilmfestival / Berne / Suisse 2015 /// 
#KROK International Animated Film Festival / Moskow-St Petersburg 2015 ///
#Animaevka International Animated Film Festival / Mogilev / Byelorussia 2015 ///
#San sebastian Horror & Fantasy Film Festival / San Sebastian / Spain 2015 /// 
#ALCINE – Festival de Cine de Alcalá de Henares / Madrid / Spain 2015 ///
#interfilm Berlin / KUKI Short Film Festival for Children & Youth / Germany 2015 ///
#Festival du film d’animation pour la jeunesse / Bourg-en-Bresse / France 2015 ///
#Cut Out Fest International Animation & Digital Art Festival / Querétaro / México 2015 ///
#Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue / Québec / Canada 2015 ///
#Enmut Festival – Animut / Barcelona / Spain 2015 ///
#Anilogue International Animation Festival / Budapest / Hungary 2015 ///
#Festival Courts en Champagne / Ay / France 2015 ///

 

Suite au MIFA d’ANNECY 2013, FRANCE TÉLÉVISIONS NOUVELLES ÉCRITURES devient co-producteur de GIRELLE PRODUCTION pour la réalisation de 8 épisodes de la saison 01 d’une cette série animée diffusée depuis Halloween 2014 sur le site de STUDIO 4.0. et interactive depuis printemps 2015. La série est dans le catalogue des productions animation adultes de france télévisions 2015-2016 (Page 44)
http://www.francetelevisions.fr/actualite_spip/…

” Cette série d’animation revisite, non sans dérision et humour noir les plus grands classiques du 7e art. Bigshot s’amuse à torturer les héros qui ont marqué notre imaginaire collectif et sont entrés au panthéon de la pop culture. Chaque épisode est depuis peu proposé en version interactive avec son lot de surprises et bonus : les loupes, qui permettent de découvrir un élément, une scène cachée ou un gag bonus, et les jeux qui ponctuent chaque fin d’épisode. ”

Série créée par Maurice Huvelin
Produite par francetv nouvelles écritures et Girelle
Saison 1 : 8 x 2 MIN
À découvrirsur Studio 4 : www.studio-4.fr
Version interactive : www.bigshotseries.com

Comment est né mon projet Bigshot ?
Le projet BIGSHOT est né suite à un retour du festival d’Annecy. J’y vais tous les ans avec un groupe d’étudiants de l’école des Beaux-Arts d’Orléans ou avec mes producteurs. Je me souviens d’une séance de films en compétition qui comportait un nombre impressionnant de films d’animation à gros budget avec des effets 3D affolants, une accumulation incroyable de gros plans et un rythme à la limite de l’overdose. Après cette projection, j’ai eu envie tout simplement de prendre le contre-pied, de raconter une histoire mettant en scène des tous petits personnages en un seul plan séquence, avec un point de vue lointain et un retour vers l’origine du cinéma d’animation par le jeu d’ombres chinoises. Une façon de renouer avec le cinéma primitif et éternel. J’ai écrit le scénario de BIGSHOT ”le court métrage” en une heure, dans lequel je dénonce la violence insupportable de l’homme en égratignant au passage quelques archétypes de la société. Ensuite j’ai travaillé pendant cinq mois sur sa réalisation, à compte d’auteur. Dès sa finition je l’ai inscrit à quelques festivals qui l’ont immédiatement sélectionné en compétition. Une carrière cinématographique assez incroyable : 100 festivals internationaux, une douzaine de récompenses dont le Grand prix d’animation à Seoul,le Prix de la Critique de Trouville (Off-Courts 2012) et le Prix du film le plus drôle au festival Balkanima 2012, jusqu’à sa diffusion sur Canal +. En parallèle j’ai écris une bible littéraire et graphique pour une série de capsules animées plus courtes, sur le même concept et avec le même parti pris plastique adapté cette-fois pour le format télévision. Deux épisodes pilotes (Bigeety et Bigmundial) sont alors produits par GIRELLE PRODUCTION et lorsque nous les montrons à Boris Razon de France télévisons nouvelles écritures, le projet d’une web-série peut devenir réalité.
Que raconte ma série ?
Le concept de la série BIGSHOT repose sur un point de vue cinématographique lointain, un décor radical et minimaliste dans lequel évoluent des tous petits acteurs un peu ”agités du bocal”. Ces héros microscopiques, à l’humour corrosif et loufoque, traversent les plus grands décors du cinéma (Horreur, Western, Super-Héros, Péplum, Romance,…) en affrontant des ennemis coriaces, des monstres absurdes et des animaux toujours victorieux. 
Chaque épisode raconte une histoire différente, idiote et impertinente, en un seul plan séquence !
Pourquoi l’exploration de ces univers cinématographiques ?
Le choix d’une première saison autour de la thématique “cinéma” était pour moi cohérent par rapport à mon amour du cinéma. Et comme j’aime la comédie, l’absurde, l’humour noir et la dérision, je souhaitais m’amuser des codes et des références de grands films cultes pour les détourner, les casser, les maltraiter à travers l’impertinence de mes petits personnages. J’avais proposé dans ma bible littéraire de la série BIGSHOT un grand nombre de titres et petit à petit, avec mon producteur Christophe Camoirano et la co-production (France télévisions) la décision de traiter non pas d’un seul film par épisode est apparue évidente. Ainsi j’ai écris les scénarios de la première saison autour de huit genres cinématographiques : l’horreur, le western, la fantasy, le film catastrophe, la romance, le porno, le péplum et le film de super-héros. Et dans chacun de ces genres, les minuscules-little-big-grands-héros emblématiques du cinéma allaient s’entretuer idiotement, ne plus être super-puissants ou immortels,  disparaître rapidement et simplement, ou finalement être dévoré par des monstres absurdes ou des animaux toujours victorieux.
Combien de temps m’ont pris les montages jusqu’à ce que tous les épisodes soient terminés ?
De l’écriture des scénarios jusqu’au mixage sonore final, en passant par l’animation image par image et les effets spéciaux, il faut environ 7 semaines de travail pour une équipe de 5 à 10 personnes selon les périodes. Il aura fallu environ 8 mois complets pour produire la première saison de BIGSHOT. Cela est sans compter la partie interactive (avec des loupes surprises et des jeux) qui a demandé 2 mois de travail supplémentaire pour un lancement officiel prévu en février 2015.
 
Quel rôle j’ai joué dans la production de BIGSHOT la série ?
En tant que créateur de la série, je suis l’auteur de la bible littéraire et graphique de BIGSHOT. J’en suis également le scénariste et le réalisateur. Après l’écriture des histoires, j’ai principalement joué le rôle de directeur artistique afin d’orchestrer et piloter une équipe talentueuse d’animateurs et de créateurs visuels ou sonores : Sylvain ZERBIB, Thomas GALLET, August HUVELIN, Denis BOISSET, Romain DOUCHIN, Vincent JAMBUT. Sans oublier l’aide indispensable de la production sans qui rien n’est possible : Christophe CAMOIRANO, Marion LACÔTE… Sans toutes leurs compétences professionnelles ni un véritable partage humain, enthousiaste et artistique dans le projet, BIGSHOT n’existe pas.
J’ai tout naturellement veillé à la bonne réalisation de toutes les étapes de création : design graphique, animation, design sonore, musique, effets spéciaux,… Et surtout à ce qui est le plus important en comédie : le rythme, le bon timing, le sens du gag, de la surprise, du twist.
BIGSHOT s’adresse à quel public?
Je pense que BIGSHOT s’adresse à un public très large, même si l’épisode BIGPORN, parfois interdit au moins de 21 ans, peut choquer à cause de ces références cinématographiques sulfureuses… En fait la série surprend, fait rire ou sourire les adultes. Les enfants ont peur mais en re-demandent et les grincheux râlent parce qu’ils doivent porter des lunettes ou prendre une loupe pour mieux comprendre l’action des personnages. BIGSHOT s’adresse également à un public international quasi universel puisqu’il n’y a pas de dialogues à proprement dit en dehors des onomatopées et autres gargarismes ridiculement terrifiants de mes petits protagonistes.
Parisien d’origine, pourquoi j’aime travailler avec les studios d’Orléans ?
Je suis né à Paris et j’ai fait une grande partie de mes études à Orléans. Je me déplace facilement sur Paris, j’ai même travaillé longtemps à Cergy. Mais si je vis à Orléans c’est parce que j’ai pu y travailler principalement en tant que producteur indépendant et réalisateur, tout en ayant un poste de professeur à l’école des Beaux-Arts (l’ESAD). Certains de mes anciens étudiants sont devenus animateur, producteur, réalisateur, chef-opérateur, monteur, vidéaste,… tout en restant en région centre. J’ai décidé de travailler avec eux car ils ont le talent, les compétences et l’expérience.  Mais aussi parce que la vie quotidienne et familiale est tellement plus simple et qualitative à Orléans qui est à une heure de train de nos chers et tendres diffuseurs nationaux. Donc tout va bien.
Mes projets futurs ?
Beaucoup : Web-séries fiction, courts-métrages fiction, série animation, court-métrage animation (avec Monkyshot Production), un spectacle avec Yann Pierre, un autre en solo (à compte d’auteurs) et en priorité, une Saison 2 de Bigshot.

One response »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s